Cadeaux communs : la réconciliation

Cela fait quelques années qu’entre les mariages, les anniversaires de mariages, les anniversaires tout court, les cadeaux aux maitresses, les cadeaux aux copains des enfants etc, on est super sollicités – comme tout le monde d’ailleurs – pour faire des cadeaux. Dans un contexte amical et social où, je le reconnais,  je n’ai pas beaucoup d’amis fondamentalement « gilet jaune » (ce qui n’empêche pas certains d’être solidaires des gilets jaunes – mais faut-il être pauvre pour être solidaire des pauvres?), et qui peuvent donc s’offrir les voyages et les loisirs qu’ils veulent moyennant un petit effort de fourmi mais sans non plus se priver de tout, j’ai toujours un peu boycotté les cadeaux communs. Ce qui ne m’a pas empêché d’apprécier à sa juste valeur le topissime voyage que nous avaient offert nos amis quand Cédric montait sa boîte et qu’on n’avait pas un copeck pour partir avec eux. Mais ce cadeau tombait justement en dehors de toute occasion, de tout anniversaire, c’était tout simplement un super cadeau de copains à des copains – et je saisis l’occasion de les en remercier encore 10 ans plus tard.

Mais je le reconnais donc, je n’arrive pas à souscrire aux cadeaux organisés pour les occasions.

Déjà quand on fêtait nos 18 ans, je trouvais qu’offrir une chaîne Hifi à mes copains c’était tout much.

Vingt ans après, ce n’est plus un problème d’argent (quoi qu’il arrive qu’en un mois on ait 4 anniversaires de copains + 3 filleuls + 2 enfants + 3 amis de nos enfants !….) mais une question de principe. J’adore mes amis mais j’ai quand même toujours trouvé que les cadeaux communs étaient un peu excessifs. Ils sont un peu pour moi l’illustration de la la société de consommation. Pourquoi offrir un tru de malade quand c’est si bon de savoir apprécier des petites intentions ou même simplement la présence d’amis autour de soi, sans aucune preuve matérielle d’amitié. (A la relecture c’est vraiment pas drôle ce que je raconte, mais c’est vraiment ce que je pense… Peut-être que je ne suis pas drôle en fait !)

C’est donc un peu par principe et par fidélité à ce que je pense que je n’ai presque jamais participé à un cadeau commun (oups, je vais perdre des amis hé hé. J’ai bien dit presque hein, donc à toi lecteur j’ai peut-être donné, qui sait?).

Aujourd’hui c’est avec étonnement et joie que je vois une vielle copine sur facebook, que je n’ai pas vu depuis 20 ans au moins, qui organise un pot commun pour son anniversaire, au profit de l’Association Alzeihmer. J’adore l’idée, je trouve que c’est vraiment une super idée. Pour une fois (ou presque), j’ai participé à un cadeau commun. Comme quoi Facebook ce n’est pas QUE du superflu !

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s