Enfants (dés) enchantés

C’est l’histoire d’un garçon de 10 ans qui fait une blague dans la cour de récré : « A votre avis, de quelle couleur est le frelon asiatique ? Vous donnez votre langue au chat ? Il est jaune. Et le frelon européen est blanc, et le frelon africain est noir. Bonne blague, non?« . Sa mère, excellent public et première fan de son enfant, trouve ça drôle, mais dans la cour de récré les enfants ne rient pas, ils trouvent ça raciste. Oh my god. Pauvres enfants… Les adultes ont définitivement déformé votre sens de l’humour au nom du politiquement correct. Non, petit, ta blague n’est peut-être pas hilarante, mais elle n’est certainement pas raciste. Ou alors les gens ne savent pas ce que le mot raciste signifie.

C’est l’histoire du même enfant qui décore son sapin de Noël. Il pose des boules et des étoiles (les mêmes depuis 10 ans #onlimitelaconsommation). Quand sa mère finit par poser la guirlande électrique qui illumine le sapin de ses mille petites ampoules, il s’écrit : « Maman, il faut enlever cette guirlande, ça gâche de l’électricité ! ». Non mon chou, cette guirlande ne consomme quasiment rien, et au contraire elle ne gâche rien, elle rend l’Avent brillant et gai, elle réchauffe l’atmosphère pluvieuse et l’actualité morose. On va la garder cette guirlande, et tu verras, la planète survivra!

C’est l’histoire du petit frère de ce garçon, qui lui, a 6 ans. Il marche dans la rue avec sa mère et lui dit : « Maman, les gens qui jettent leur bout de cigarettes dans la rue (un mégot en français), on devrait les tuer, ça pollue ! ». Oui, les enfants de 6 ans sont parfois excessifs… Mon chou, si on avait tué les gens qui balançaient leur mégot dans la rue, tu ne serais pas de ce monde (bah oui, tes parents n’ont pas toujours été parfaits 😇 !). Donc on ne va pas les tuer au nom de l’écologie, on va juste leur dire qu’ils pourraient mettre leur mégot (éteint) dans les poubelles.

C’est l’histoire de 3 enfants de 10, 8 et 6 ans qui rentrent de l’école et qui disent à leur mère en mangeant des bons choco BN industriels (des Prince pour être précise, je n’ose pas imaginer l’émission de CO2 que produit une surconsommation quotidienne de choco, mais en tout cas ça participe à faire vivre les ouvriers de LU) : « Maman, tu sais, dans 50 ans on vivra sur une planète complètement pourrie ».

Et moi de leur répondre, atterrée par toute cette culpabilité, qu’on ne va pas passer notre vie à pleurer sur notre sort en attendant la fin du monde. Non, les gars, vous n’êtes pas des gros pollueurs racistes, vous êtes des gars bien, et vous verrez que grâce à vous, votre énergie, votre bonté et votre Espérance, la vie humaine et la Terre seront sauvées.

Et alors que les jeunes adultes pensent à ne pas avoir d’enfant, pas parce que ça les ennuie (après tout, chacun son truc) mais pour sauver la planète et ne pas offrir un monde pourri à leur descendance, je leur souhaite de se marier et d’avoir beaucoup d’enfants. Pour payer ma retraite, tiens 😄😄!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s