Vivre méfiants ou confinés?

Un cas covid en maternelle et c’est toute la classe qui est arrêtée. Idem en 5eme, alors qu’élèves et enseignants sont masqués.

Sauf erreur de ma part – et c’est possible que je me trompe car je ne suis pas médecin, les services hospitaliers ne sont pas surchargés, sauf le labo du CHU qui ne peut pas donner de résultats avant au moins 48h, voire 72. Normal puisqu’on teste toutes les personnes, même asymptomatiques, qui ont été en contact avec un covid +. Ça fait du monde…En attendant les résultats, ces « cas contacts » sont en quarantaine. Pas de symptôme, mais pas d’école, pas de travail, pas de vie sociale…pour un test dans 98% des cas négatifs (si j’ai bien compris).

Encore une fois, je ne suis pas médecin, je ne sais pas ce qu’il faut faire. Avec un minimum d’empathie, on se doute que se reconfiner quand personne ne l’est, et qu’on n’a aucun symptôme mais qu’on applique donc le principe de précaution, c’est dur. Mais je crois que je préfère encore qu’on reconfine tous (à l’échelle locale) plutôt qu’on ait des soupçons sur tout le monde.

Difficile d’imaginer une rentrée scolaire normale en septembre dans ces conditions… Pour peu qu’on ait le même protocole pour la grippe, qui elle aussi tue beaucoup chaque hiver, et on sera condamné à « vivre » méfiants ou confinés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s