Sèche-linge en panne ou comment se faire rattraper par la Complainte du Progrès (Boris Vian, 1956)

Il s’est passé quelque chose dans ma vie la semaine dernière que je n’ose à peine raconter à l’heure où la parité et l’égalité homme/femme semblent être LE combat à ne pas manquer (mais pas le mien, j’en conviens). Jamais ô grand jamais je n’aurais pensé être troublée par un événement aussi insignifiant dans une vie…

La suite sur  Maman Vogue http://www.mamanvogue.fr/seche-linge-en-panne-ou-comment-se-faire-rattraper-par-la-complainte-du-progres-boris-vian-1956/

Nos enfants sont-ils réellement plus « hyper » quelque chose que nous ?

Ils le sont tous, les enfants d’aujourd’hui. Précoces, hyperactifs, hypersensibles… il n’existe pas une fratrie aujourd’hui où l’un des enfants n’est pas hypermachin ou hypertrucmuche. Sans remettre en cause les compétences des psychologues à qui l’on vient présenter des enfants à problèmes, ces diagnostics posent parfois question… Les enfants du XXIème siècle sont-ils réellement plus « hyper » que nous ? Plus précoces aussi ? Et si c’était vraiment le cas, soit, mais que fait-on de ce constat ?

La suite sur Maman Vogue : http://www.mamanvogue.fr/nos-enfants-sont-ils-reellement-plus-hyper-quelque-chose-que-nous/?fbclid=IwAR2y1cQToXG1OL2XGWt1tVmKBPFgxyIJToXbqFEH_8oOk3s0GEMbnm1jTBM

Vous n’êtes peut-être pas d’accord, mais je n’ai insulté ni rejeté personne.

J’étais en vacances quand l’interview de Marlène Schiappa dans Valeurs Actuelles est sortie dans les kiosques – celui où elle ne met pas la Manif pour Tous sur le même plan que les organismes terroristes mais elle y voit quand même une convergence idéologique (au secours). Pas eu le temps de réagir par écrit sur le champ car j’étais bien occupée. Mais finalement réagir avec un peu de recul n’est pas si mal d’autant que j’étais remontée comme une pendule mercredi soir dernier et que j’aurais pu être désagréable.

Cela dit, vous vous en doutez,  je me suis quand même excitée dans mon salon, à table avec mon frère et mon cousin (mais tout le monde était d’accord sur ce sujet, donc ce n’était pas très drôle). Puis je me suis un peu calmée.

Dimanche je suis allée à la messe – oui Madame, je mets de mini-jupes et des talons, je dis des gros mots, je n’ai jamais eu de bébé-surprise, je bosse ET je suis catho. Comme 99% des cathos en fait, je suis juste normale ! Et vous voulez un scoop? Mêmes les cathos tradi sont aussi des gens normaux ! Mais on en reparlera à un autre moment-, donc dimanche j’étais à la messe et  j’ai entendu l’évangile « Aimez vos ennemis » – quelle religion de terroristes ! –  ça m’a presque définitivement calmée.

Enfin rester calme ne m’empêche pas d’être réellement choquée de cette tyrannie idéologique qui nous est imposée.  J’ai une famille où tous les courants de pensée sont représentés, aussi bien sur le plan économique que sociétal (donc si on additionne les deux, tous les courants politiques sont représentés). Sur le plan sociétal, je représente la partie « conservatrice » de la famille = pour le PACS mais contre le mariage pour tous, car j’étais consciente que cela mènerait à la PMA pour tous puis la GPA. Personne, mais je dis bien personne dans ma fadébatmille (où le QI est très élevé, c’est vrai hé hé) ne me prend pour une intégriste fasciste folle démesurée et homophobe. Mais heureusement car ce n’est tout simplement absolument pas le cas ! Et inversement je ne prends personne pour un dingue parce qu’il ne pense pas comme moi ! On s’engueule, on n’est pas d’accord, on essaie de convaincre, ça marche plus ou moins bien, mais on se respecte !

Aaaah le respect et la tolérance, c’est pourtant une valeur à laquelle la tyrannique bien-pensance tient beaucoup, non?

Alors pourquoi ne serait-ce pas respectable de penser qu’un enfant a besoin d’un papa et d’une maman pour se construire? Vous n’êtes peut-être pas d’accord, mais je n’ai insulté  ni rejeté personne.

Pourquoi ne serait-ce pas respectable de penser que c’est choquant de payer quelqu’un qui loue son corps pour faire (fabriquer? j’ose à peine le dire) un bébé, quand on vit dans un pays où même son sang on le donne gratuitement? Vous n’êtes peut-être pas d’accord, mais je n’ai insulté  ni rejeté personne.

Pourquoi ce n’est pas respectable de dire qu’acheter un bébé 30K€ à une femme c’est choquant – et je n’ai pas besoin d’étayer, rien que l’écrire c’est choquant ? Vous n’êtes peut-être pas d’accord, mais je n’ai insulté  ni rejeté personne.

Et si je vais plus loin : non je ne veux pas que ces familles qui font de la PMA et GPA à l’étranger soient reconnues en France. Elles ont fait quelque chose d’illégal en France, en connaissance de cause, il faut assumer ce choix, dans des terres ou c’est légal (pardon mais la Belgique, l’Espagne, le Luxembourg, ce n’est pas l’enfer non plus). Vous n’êtes peut-être pas d’accord, mais je n’ai insulté ni rejeté personne, simplement c’est interdit en France en fait.

Sur un autre sujet, l’avortement, qui disons-le une bonne fois pour toute n’a plus aucun rapport avec ce qui avait été pensé par Simone Veil, pourquoi n’est-ce pas respectable de dire que le papa aussi a peut-être son mot à dire? Vous n’êtes peut-être pas d’accord, mais je n’ai insulté  ni rejeté personne

Pourquoi ce n’est pas respectable d’essayer d’encourager les futures mamans à garder leur bébé ? A-t-on le droit d’être choqués par le fait que la première échographie soit remboursée quand elle est fait pour un avortement mais pas quand vous souhaitez garder l’enfant que vous portez? Moi, ne serait-ce que l’écrire, ça me choque. Vous n’êtes peut-être pas d’accord, mais je n’ai insulté  ni rejeté personne.

Pourquoi ce n’est pas respectable de dire que la vie commence à la seconde où l’ovule et le spermatozoïde se rencontrent? On est tous passé par là avant de devenir ce que l’on est, c’est la seule chose dont on est sûr ! Vous n’êtes peut-être pas d’accord, mais je n’ai insulté  ni rejeté personne.

Et sachez que tout cela n’est pour moi que du bon sens. A aucun moment je ne mets ces sujets-là sur un plan religieux, car je pense que toute personne, même athée, peut être d’accord avec moi. Pas besoin d’être catho ni musulman, c’est uniquement, pour moi, une question de bon sens. Vous n’êtes peut-être pas d’accord, mais je n’ai insulté  ni rejeté personne.

Alors s’il vous plaît, les tyranniques de la bien-pensance, gardez toutes vos insultes pour vous. Car oui, comparer une personne à un terroriste, c’est une insulte. Dire de quelqu’un qu’il est homophobe, ça l’est aussi. Jamais je n’oserais vous renvoyer la pareille. Aimez vos ennemis, comme disait l’Autre.

3 excellentes raisons d’investir dans cette cape quand on est une jeune maman (ou presque)

Je n’aurais jamais pensé qu’un jour j’écrirais un article fashion, mais j’ai eu tellement de succès ce week-end que je me sens obligée de vous partager mon super plan.

Je me suis offert à Noël une cape bien coupée pour pouvoir porter un bébé tout en étant élégante – que voulez-vous, je viellis.

Cette cape m’a fait l’effet ce weekend d’une baguette magique :

– d’abord, mon bébé était bien installé, au chaud entre moi et notre chiquissime couverture en laine mélangée. Le confort du baby, c’est important quand même, si ce n’est prioritaire.

– ensuite, et en l’occurrence c’est presque aussi important, cette cape est donc vraiment chic, avec ou sans bébé. Donc c’est excellent investissement ! L’avantage de cette forme de manteau, en plus, c’est justement qu’elle ne se déforme pas malgré le petit alien transporté. Donc trop classe avec un bébé mais aussi et surtout sans. J’avais d’ailleurs projeté de la passer à ma belle-sœur enceinte quand son bébé sera né mais en fait je vais la garder et dire à mon frère de lui en offrir une pour la naissance de mon neveu (je ne veux pas prendre de risque de lui offrir moi-même, ma belle-sœur est super fashion j’aurais peur de lui offrir un truc – malgré le fait que j’adore cette cape – un peu ringard)

– Enfin et vraiment c’est la cerise sur le gâteau : porter cette veste avec un bébé dessous (et cette fois-ci le bébé est vraiment indispensable), c’est devenir le temps d’une promenade une vraie star. On m’avait déjà arrêté dans la rue en me demandant si je n’étais pas Clotilde Courreau, j’avais trouvé cela assez agréable – mais ça m’était arrivé 3 fois dans ma vie. Là ce n’est pas 3 fois qu’on nous a arrêté dans la rue, mais 250 fois.

Pas d’autographe, je le reconnais humblement, mais des sourires adorables et des bonjours bienveillants, comme si les gens nous connaissaient. Tellement sympa !! A travers les vitrines des cafés les gens nous souriaient, dans le métro tout le monde se levait, bref c’était 48h franchement incroyables et la bonne nouvelle c’est que je vais pouvoir revivre cette expérience jusqu’à ce que le bébé devienne un enfant.

Alors pour vivre cette douceur et profiter de cette gentillesse investissez vite dans une cape à fermeture éclair. Je ne suis pas payée par Tara Jarmon ni bazarchic, mais vraiment foncez, l’investissement vaut carrément le coup (et la réduction aussi, c’est sûr !!)

Adresse directe : Bazarchic: Manteau En Laine Mélangée Claudie Beige https://fr.bazarchic.com/ventes/produit/id/2145719/idcat/1449257/

Elle existe aussi en prune si vous cherchez sur le site !

Le réveillon? Who cares?

Mais bien sûr, le 31, tout le monde s’en fout, c’est bien connu. Mais combien ont déjà franchi le cap de le passer réellement seul, devant un bon DVD? Et pour ceux qui l’ont déjà fait, combien ont trouvé ça vraiment trop génial d’être dans son lit à 9h du soir pendant que le monde entier boit du champagne et se roule des pelles sous le gui? Moi je n’y cois pas une seule seconde. Le 31 on ne le passe pas seul.

D’ailleurs l’année dernière, nous avons tenté une expérience que nous allons essayer de ne pas renouveler – mais pour l’instant, ce n’est pas gagné, il faut qu’on s’organise. L’année dernière donc, nous avons passé notre réveillon seuls avec nos enfants. Qui sont charmants, mais qui sont petits. Donc qui étaient encore plus petits l’année dernière.

Nous avons commencé par changer l’heure de nos montres pour nous plonger dans une atmosphère festive assez tôt dans la soirée. Donc à 18h heure française, il était 20h chez nous.

Chose promise, chose due : on a regardé un dessin animé pour bien commencer la soirée. Un bon Tic et Tac des familles, suivi par d’autres Donald, Pluto, Mickey etc… Bref, Walt Disney spirit.

A 21h30 heure locale, on a commencé à dîner. A 21h45 on avait fini de dîner.

A 22h on a voulu danser mais les enfants voulaient encore regarder un dessin animé (c’est ça d’être frustré à longueur d’année, on ouvre une vanne et c’est la débandade). Mais nous, on voulait danser, c’est le réveillon les gars ! Donc on s’est tous engueulé, les kids ont pleuré, mais finalement à 22h15 on a vraiment commencé à danser. Et c’était trop sympa. Un répertoire qu’on n’aurait pas forcément plebiscité – La Mare aux canards, les sardines, tout ça tout ça – mais qui est finalement assez fédérateur !

A 22h30 les enfants en avaient malgré tout un peu marre de danser, on a fébrilement attendu 23h pour se souhaiter une bonne année. On a redansé en ajoutant à notre répertoire Le petit bonhomme en mousse et A la queue leuleu, on a bu du champomy, sorti les cotillons, et puis…. tout le monde est allé se coucher !

Nous les parents on a quand même attendu minuit… enfin… minuit heure locale (faut pas pousser non plus ) ! Evidemment sur le moment on était comblé de notre réveillon format cocon, mais cette année, on ferait bien tout ça avec des copains, du vrai champagne et deux salles de danse avec deux ambiances différentes !